M. Le maire et son adjoint s’affichent en première page d’un tract de la droite « Spécial Longueau » appelant à voter pour la droite majoritaire du conseil départemental. Des élus de sa majorité municipale ont également contribué à la distribution de ce même tract dans les boîtes aux lettres des habitants de Longueau.  

M. le maire et sa majorité municipale dévoilent enfin au grand jour leur couleur politique : une liste orientée à droite. 

Présentation1

Pourquoi l’avoir cachée lors des dernières élections municipales ?  

En effet, rappelons-nous, lors des dernières élections municipales de Longueau, la couleur politique de la liste « écouter et agir » n’était pas claire du tout : parfois présentée comme « sans étiquette », d’autre fois comme « un ensemble de personnes de gauche et de droite » et parfois même classée comme « Divers gauche ».  

L’électorat de Longueau a cru à tort que cette liste était orientée à gauche. Comment cela pouvait-il être autrement puisque même la maire communiste, Colette Finet a appelé publiquement à soutenir cette liste et à battre la liste de gauche « Rassembler Longueau »?

En outre, M. serge Lefeuvre, tête de liste aux municipales portant la bannière de La France Insoumise, a appelé à voter au deuxième tour pour la liste de M. Ourdouillé et à battre la liste de gauche « Rassembler Longueau ».

Ces forces locales de gauche ont donc appelé à voter pour une liste de droite aux dernières municipales. 

Quel drame !  Leurs électeurs de gauche doivent se sentir lésés et mal à l’aise d‘avoir contribué à élire une liste de droite à la mairie de Longueau.

Notre liste « Rassembler Longueau » menée par Nathalie Marchand était bien la seule liste de gauche au 2ème tour des élections municipales.

Nous avions cherché à alerter la population de Longueau sur le vrai visage de la liste « écouter et agir ».   

En effet, il faudrait que chacun connaisse le parcours de M. Ourdouillé pour se rendre compte que cet homme est un véritable caméléon de la politique et change de couleur politique au gré de ses intérêts et du contexte électoral.  

En 2008, il était sur la liste de Serge Lefeuvre étiquetée NPA (Olivier Besancenot), puis avec Colette Finet (PC/NPA). La couleur du caméléon était bien rouge.

En 2014, il était sur la liste de Régis Richard sous l'appellation sans étiquette. La couleur du caméléon est passée au blanc.

En 2020, il se présentait en « divers gauche » aux municipales de Longueau. L’environnement était propice à ce que le caméléon repasse au rouge mais avec un peu de bleue pour séduire l’électorat de droite de Longueau.

Aujourd'hui, en 2021, il soutient la droite LR / UDI. La couleur du caméléon a viré complètement au bleu.

 

Le mal est désormais fait à Longueau puisque l’équipe municipale majoritaire à Longueau est de droite dans une ville pourtant très ancrée à gauche.  

Nous comprenons mieux les premières décisions politiques de cette liste contraires aux valeurs de gauche. En effet, nous constatons la fin progressive de services publics :   

- Cela a été tout d’abord la fin de la classe des Tout Petits : ce service existait pourtant depuis plus de 35 ans et apportait pleine satisfaction.

- C'est aussi la suppression programmée de l'aide à domicile du CCAS. Non seulement les personnes âgées ne pourront plus avoir accès à ce service municipal à moindre frais, mais c 'est aussi 15 personnes qui seront privées d'emploi au 31 décembre 2021. Nous nous battons actuellement pour que ce projet ne se termine pas par 15 licenciements.  

- C'est aussi la réduction des plages horaires d’ouverture de la mairie au public. 

Les élus « rassembler Longueau » restent désormais les seuls représentants de gauche au conseil municipal.

Nous travaillerons malgré tout en bonne intelligence avec l’équipe municipale en place pour défendre notre programme et nos valeurs de gauche.

 L’échéance des élections régionales et départementales 

Dans notre précédente communication, nous vous avions encouragés à voter pour défendre les valeurs de gauche lors des prochaines élections départementales régionales

Nous vous informons qu’aucun candidat actuel de gauche n’a pris contact avec nous en amont pour réfléchir ensemble à l‘avenir de notre canton et à la meilleure stratégie pour défendre la gauche aux prochaines élections départementales et régionales. Nous le déplorons !

Pour autant, il nous faut encore une fois nous tourner vers l’avenir.

Pour les élections régionales, nous saluons l’unité de la gauche qui présente une liste unique.

Paradoxalement, pour les élections départementales, la gauche se présente divisée sur notre canton. 

Nous appelons encore une fois à battre la droite et le rassemblement national. Nous ne pouvons prendre le risque que notre canton soit représenté par des élus de droite ou d'extrême droite.